Historique

La Société Philharmonique de Saint-Hyacinthe a été fondée le 25 novembre 1879 par M. Eusèbe Brodeur et n’a jamais interrompu ses activités depuis sa fondation malgré les deux Grandes guerres mondiales et la crise économique de 1929. Avec plus de 130 années d’existence, elle est la deuxième plus vieille harmonie au Canada.

1895 1897 1936

À ses débuts, la Société Philharmonique avait pour objectif premier de promouvoir l’étude de la musique, mais ses fondateurs souhaitaient aussi rehausser l’éclat des cérémonies religieuses, des fêtes nationales et des parades de toutes sortes. À partir de 1896, les locaux de la Philharmonique constituaient à l’époque un véritable centre culturel, car la population pouvait en effet y jouer au billard en plus d’y pratiquer la boxe et même y jouer aux quilles. La Société disposait aussi d’une bibliothèque où il était possible de s’initier à la littérature et au théâtre.

Avant-gardiste, la Société a été la première formation musicale à posséder la famille complète des saxophones qu’elle introduisit en 1900. Plus tard, en 1969, elle innova une fois de plus en ajoutant les guitares, le piano et le vibraphone aux instruments traditionnels en plus d’inviter, pour la première fois en 1973, des chanteurs à se joindre au groupe dans quelques pièces. Tous ces changements marquèrent un renouveau musical pour la Philharmonique.

La notoriété de la Société Philharmonique de Saint-Hyacinthe lui a permis de participer à plusieurs événements importants notamment aux funérailles d’hommes politiques, aux anniversaires de plusieurs villes québécoises et à une série de concerts à Terre des Hommes. En 1971, même l’Office National du Film s’est intéressé à la Philharmonique en la choisissant comme sujet pour la réalisation d’un long-métrage. De plus, l’harmonie maskoutaine a aussi marqué la culture européenne grâce à ses prestations lors de deux voyages en France en 1977 et 1985 ainsi qu’en Suisse en 1993. Plus récemment, pour souligner l’effort de ses membres depuis toutes ces années, la Société a reçu, le 22 avril 2004, les honneurs de l’Ordre du mérite municipal de la Ville de Saint-Hyacinthe.

Plus récemment, afin d’assurer la pérennité de l’harmonie et d’encourager la pratique de la musique chez les jeunes de la région, la Société Philharmonique a fondé, le 8 novembre 2008, la Philharmonie Junior et a ainsi fait revivre un groupe de relève qui a été absent depuis de nombreuses années. En faisant participer les jeunes et en intégrant des numéros spéciaux lors de leurs concerts, la Société Philharmonique de Saint-Hyacinthe, sous la direction de M. Michel Simard, a renouvelé son offre de spectacle et est maintenant un incontournable pour le public de tous âges.

1979 2003 2008

L‘accomplissement de cette simple organisation musicale a sûrement dépassé, en peu de temps, les attentes qui avaient été fixées à l’origine par son fondateur. Aujourd’hui, avec ses 130 ans, la Société Philharmonique de Saint-Hyacinthe n’a pas fini d’épater ses spectateurs durant les années à venir. Merci à tous nos partenaires, membres, public et amis de la Philharmonique, car vous avez su partager et transmettre le goût de la musique en plus de conserver la mémoire d’une institution de chez nous.